Mosquée islâh

Grande mosquée du sud de la France

Le prophète Mohammed a dit:
{Ô vous qui m'écoutez! Vous n'avez qu'un seul Dieu et vous n'avez qu'un seul et même ancêtre (Adam). Un Arabe n'est pas meilleur qu'un non-Arabe, et un non-Arabe n'est pas meilleur qu'un Arabe. Et un rouge (un blanc au teint rouge) n'est pas meilleur qu'un noir, et un noir n'est pas meilleur qu'un rouge,30 sauf au niveau de la piété.}31

Un des problèmes majeurs auxquels doit faire face l'humanité, de nos jours, est le racisme. Les pays développés sont capables d'envoyer un homme sur la lune, mais ils sont incapables de faire cesser la haine et la lutte entre les hommes. Depuis l'époque du prophète Mohammed , l'Islam nous donne un exemple frappant de la façon dont on peut mettre un terme au racisme. Le pèlerinage annuel (Hajj) à la Mecque nous montre la véritable fraternité islamique entre toutes les races et toutes les nations, alors que près de deux millions de musulmans de partout à travers le monde se réunissent dans cette ville pour faire le pèlerinage. L'Islam est une religion de justice.

Allah a dit:
Certes Allah vous commande de rendre les dépôts à leurs ayants droit, et quand vous jugez entre des gens, de juger avec équité...
(Coran, An-Nisa, les femmes, 4:58)

Et Il a dit:
...et soyez équitables, car Allah aime les équitables.
(Coran, Al Hujurat, les appartements, 49:9)

Nous devons même être justes envers ceux que nous détestons, comme Allah l'a dit: ...Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l'équité: cela est plus proche de la piété...
(Coran, Al Ma-ida, la table servie, 5:8)

Le prophète Mohammed a dit:
{Prenez garde à l'injustice,32 car l'injustice se traduira en ténèbres au Jour du Jugement.}33

Et ceux qui n'auront pas obtenu leurs droits (i.e. ce qu'ils peuvent légitimement revendiquer) dans cette vie les obtiendront au jour du jugement, car le prophète a dit:

{Au Jour du Jugement, les droits seront donnés à ceux à qui ils sont dûs (et les torts seront réparés)...}34

Quel est le statut de la femme en Islam ?

 16 août 2013

L'Islam perçoit la femme, qu'elle soit célibataire ou mariée, comme un être indépendant qui a le droit de disposer de ses biens et de ses revenus sans avoir à en rendre compte à qui que soit (que ce soit son père, son mari, ou quelqu'un d'autre). Elle a le droit d'acheter et de vendre, de donner des cadeaux et de donner en charité, et elle dépense de son argent comme bon lui semble. Lors du mariage, l'épouse reçoit, de la part de son mari, une dot dont elle dispose à sa guise, et elle garde son nom de famille plutôt que de prendre celui de son mari.

L'Islam encourage le mari à bien traiter sa femme, car le prophète Mohammed a dit:

{Les meilleurs d'entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes.}35

Les mères, en Islam, sont traitées avec beaucoup d'égard. L'Islam recommande de les traiter de la meilleure façon qui soit.

Un homme vint voir le prophète Mohammed et lui demanda:
"Ô messager d’Allah, quelle est la personne qui mérite le plus que je lui tienne compagnie ?"
Le prophète répondit: {Ta mère.}
L'homme dit: "Et qui encore?"
Le prophète dit: {Ta mère.}
L'homme demanda encore: "Et qui d'autre ?"
Le prophète dit: {Ta mère.} L'homme demanda de nouveau: "Et qui encore ?"
Le prophète dit: {Ton père.}
36

La famille en Islam

 16 août 2013

La famille, qui est la cellule de base des sociétés, est entrain de se désagréger. Le système familial islamique apporte un bon équilibre entre les droits du mari, de la femme, des enfants et des parents. Il cultive le comportement désintéressé, la générosité et l'amour dans un cadre bien organisé. La paix et la sécurité qu'offre une famille stable sont très estimés et sont considérés comme essentiels au développement spirituel de ses membres. Un ordre social harmonieux est créé à partir de l'existence de familles étendues et par la grande valeur que l'on attache aux enfants.

Comment les musulmans traitent-ils les personnes âgées ?

 16 août 2013

Dans le monde islamique, il est rare de trouver des hospices de vieillards. L'effort requis pour prendre soin de ses parents au moment le plus difficile de leur vie est considéré comme un honneur et une bénédiction, et aussi comme une occasion de grandir spirituellement. En Islam, il n'est pas suffisant de seulement prier pour nos parents; nous devons aussi agir envers eux avec une compassion illimitée, en nous rappelant que lorsque nous étions petits et faibles, ils nous ont préférés à eux-mêmes. Les mères sont particulièrement honorées. Quand les parents musulmans atteignent un âge avancé, ils sont traités avec compassion, gentillesse et désintéressement.

En Islam, servir ses parents est le deuxième devoir en importance après la prière, et c'est leur droit de l'exiger. Il est considéré comme méprisable de manifester de l'irritation envers les personnes âgées lorsque, sans que ce soit leur faute, elles deviennent difficiles.

Allah a dit:
Et ton Seigneur a décrété: "N'adorez que Lui; et marquez de la bonté envers les père et mère: si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point: "Fi!" et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. Et par miséricorde, abaisse pour eux l'aile de l'humilité, et dis: "Ô mon Seigneur, fais-leur, à tous deux, miséricorde puisqu'ils m'ont élevé lorsque j'étais tout petit".
(Coran, Al Isra, le voyage nocturne, 17:23-24)

Notes

 16 août 2013

Retour au texte(30) Les couleurs mentionnées dans ce hadith sont des exemples. Le sens de ces paroles est qu'en Islam, nul n'est meilleur qu'un autre à cause de sa couleur, que ce soit blanc, noir, rouge, ou n'importe quelle autre couleur.
Retour au texte(31) Rapporté dans Mosnad Ahmad, #22978.
Retour au texte(32) i.e. opprimer les autres, agir injustement, ou faire du tort aux autres.
Retour au texte(33) Rapporté dans Mosnad Ahmad, #5798, et Sahih Al-Boukhari, #2447.
Retour au texte(34) Rapporté dans Sahih Mouslim, #2582, et Mosnad Ahmad, #7163.
Retour au texte(35) Rapporté dans Ibn Majah, #1978, et Al-Tirmizi, #3895.
Retour au texte(36) Rapporté dans Sahih Mouslim, #2548, et Sahih Al-Boukhari, #5971.

 

1 2 3 4 5 6 7 8
Page 7 / 8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

339271 visiteurs | 122 visiteurs aujourd'hui | 153 visiteurs hier | 5 visiteurs actuellement
© Islâh 2017 | Page mise à jour le : 5 janvier 2014, générée en 0.017 seconde(s)