Mosquée islâh

Grande mosquée du sud de la France

Les scientifiques ont récemment découvert cette obscurité profonde à l'aide d'équipements spéciaux et de sous-marins qui leur ont permis de plonger dans les profondeurs des océans.
De la phrase suivante: "sur une mer profonde: des vagues la recouvrent, vagues au-dessus desquelles s'élèvent d'autres vagues, sur lesquelles il y a d'épais nuages.", tirée du verset précédent, on comprend également que les eaux profondes des mers et océans sont recouvertes de vagues, et qu'au-dessus de ces vagues il y a d'autres vagues. Il est clair que les deuxièmes vagues auxquelles le verset fait référence sont les vagues de surface que nous pouvons voir, car il est spécifié qu'au-dessus de ces vagues, il y a des nuages. Mais qu'en est-il des premières vagues auxquelles le verset fait référence ? Les scientifiques ont récemment découvert qu'il existe des vagues internes "qui se trouvent sur les interfaces de densité, situées entre les couches de densités différentes."23 (voir illustration 16).

Illustration 16: Vagues internes sur l'interface située entre deux couches d'eau de densités différentes. L'une est dense (celle du bas), alors que l'autre est moins dense (celle du haut). (Oceanography [L'océanographie], Gross, p. 204.)
Les vagues internes recouvrent les eaux profondes des mers et océans parce que les eaux profondes ont une densité plus élevée que celle des eaux au-dessus d'elles. Les vagues internes se comportent de la même façon que les vagues de surface. Tout comme les vagues de surface, elles peuvent aussi déferler. Les vagues internes ne peuvent être perçues par l'œil humain; c'est en étudiant les variations de température ou de salinité à un endroit déterminé que l'on arrive à les détecter.24

7) Ce que dit le Coran au sujet des nuages

 8 août 2013

L'étude des divers types de nuages a permis aux scientifiques de réaliser que la formation et l'aspect des nuages de pluie sont régis selon des systèmes bien précis et suivent certaines étapes qui varient selon les types de vents et de nuages.
Un des types de nuages de pluie est le cumulo-nimbus. Les météorologues ont étudié la formation des cumulo-nimbus et la façon dont ils produisent la pluie, la grêle et les éclairs.
Ils ont découvert que les cumulo-nimbus passent à travers les différentes étapes suivantes pour produire de la pluie:
1) Les nuages sont poussés par le vent: Les cumulo-nimbus commencent à se former lorsque le vent pousse des fragments de nuages (cumulus) vers une aire où ces nuages convergent (voir illustrations 17 et 18).

Illustration 17: Photo satellite montrant les nuages se déplaçant vers les aires de convergence B, C, et D. Les flèches indiquent les directions du vent. (The Use of Satellite Pictures in Weather Analysis and Forecasting [L'utilisation des images satellites dans l'analyse et les prévisions météorologiques], Anderson et al., p. 188.)

Illustration 18: Petits fragments de nuages (cumulus) se dirigeant vers une zone de convergence près de l'horizon, où l'on aperçoit un gros cumulo-nimbus. (Clouds and Storms [Les nuages et les tempêtes], Ludlam, cliché 7.4.)




2) Les nuages se rassemblent: Ensuite les fragments de nuages se rassemblent pour former un nuage plus gros25 (voir illustrations 18 et 19).
Illustration 19: (A) Fragments de nuages isolés (cumulus). (B) Lorsque les fragments de nuages de rassemblent, les courants d'air ascendants augmentent à l'intérieur du gros nuage nouvellement formé; le nuage se développe alors en hauteur. Les gouttes d'eau sont indiquées par les ·. (The Atmosphere [L'atmosphère], Anthes et al., p. 269.)

3) Le nuage se développe en hauteur: Lorsque les petits nuages se rassemblent, les courants d'air ascendants augmentent à l'intérieur du gros nuage nouvellement formé. Les courants d'air ascendants qui sont situés près du centre du nuage sont plus forts que ceux situés près des bords26.
Ces courants d'air ascendants provoquent le développement en hauteur du nuage, formant une structure en forme d'enclume (voir illustrations 19 (B), 20, et 21). Ce développement en hauteur fait en sorte que le nuage s'étend jusqu'à des régions plus froides de l'atmosphère, et c'est là que des gouttes d'eau et des grêlons se forment et augmentent de volume. Lorsque ces gouttes d'eau et ces grêlons deviennent trop lourds pour être soutenus par les courants d'air ascendants, ils commencent à tomber du nuage sous forme de pluie et de grêle.27


Illustration 20: Un cumulo-nimbus. Après que le nuage se soit développé en hauteur, formant une structure en forme d'enclume, de la pluie s'en échappe. (Weather and Climate [Conditions atmosphériques et climats], Bodin, p.123.)








Notes

 8 août 2013

Retour au texte(23) Oceanography [L'océanographie], Gross, p. 205.
Retour au texte(24) Oceanography [L'océanographie], Gross, p. 205.
Retour au texte(25) Voir The Atmosphere [L'atmosphère], Anthes et al., pp. 268-269, et Elements of Meteorology [Éléments de météorologie], Miller et Thompson, p. 141.
Retour au texte(26) Les courants d'air ascendants qui sont près du centre sont plus forts parce qu'ils sont protégés du refroidissement par la partie du nuage qui entoure le centre.
Retour au texte(27) Voir The Atmosphere [L'atmosphère], Anthes et al., p. 269, et Elements of Meteorology [Éléments de météorologie], Miller et Thompson, pp. 141-142.

 

1 2 3 4 5 6 7 8
Page 6 / 8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

339271 visiteurs | 122 visiteurs aujourd'hui | 153 visiteurs hier | 5 visiteurs actuellement
© Islâh 2017 | Page mise à jour le : 5 janvier 2014, générée en 0.02 seconde(s)